À corps Ouvert
Image default

Zak Khchai le présentateur de « Comment être belle toute nue »

Le 12 janvier 2021, nous avons pu (re)découvrir l’émission Comment être belle toute nue sur TFX présentée par Zak Khchai. Un programme sur les femmes, en prime time, tout public et qui remet enfin les vrais corps en lumière. On a donc voulu rencontrer le coach de l’émission, Zak, pour en savoir plus sur cette nouvelle mise en avant de l’acceptation du corps, et de soi, un vaste sujet qui a tout de suite intéressé l’équipe d’A Corps Ouvert !

 

Qui es-tu ?

Je suis Zak et je suis créateur de contenus et aussi coach en bien être. J’utilise les loisirs créatifs et toute ma positivé pour redonner confiance en soi, retrouver de l’autosatisfaction et de l’amour pour soi.

Comment en es-tu arrivé à présenter « Comment être belle toute nue » ?

J’avais déjà travaillé avec la boite qui produit CEBTN, et un jour j’ai énoncé que j’aimerai bien reprendre cette émission puisqu’elle m’avait beaucoup aidé à changer le regard que je portais sur moi-même. La production et moi sentions que c’était le bon moment pour relancer l’émission et que j’y apporte une nouvelle vision, une touche d’humour, de la joie et beaucoup de conseil de coaching positifs.

Crédit photo: TF1

Est-ce que tu as accepté tout de suite ?

Je n’ai absolument pas hésité un instant, au contraire j’ai des idées pour 15 saisons !

Au début de l’émission tu dis que tu as eu longtemps du mal à accepter ton corps, est-ce que tu as pu identifier d’où ça venait ? 

Oui effectivement, je pense que comme beaucoup d’entre nous, il s’agit de traumatismes liés à l’enfance, l’école, la famille… la société. On essaye d’être plus clair, moins gras, plus grand etc… Jusqu’au jour où on rencontre des personnes qui nous font nous sentir bien juste comme on est.

J’ai appris à changer mon regard sur moi le jour où j’ai changé d’environnement.

Pour toi c’est quoi la beauté ?

Elle est dans les yeux de celui.celle qui regarde. C’est subjectif et merveilleux comme ça. Pour ma part j’essaye de mettre du beau dans tout ce que je vois.

D’après toi quelle est « l’épreuve » la plus difficile de l’émission ?

Je pense que le passage le plus difficile c’est le tout début de l’émission, se retrouver en sous-vêtements devant un grand miroir et apprendre à se regarder. C’est le moment le plus intense en émotions je dirais même si toute la suite du coaching l’est, c’est le moment où la témoin et moi devons-nous faire confiance et se dire qu’on va y arriver même si ça parait insurmontable.

Quels retours tu as eu sur cette émission ?

Les retours sont plutôt positifs pour ce lancement. Avec seulement 2 épisodes pour cette saison 1/Pilote, je suis ravi des résultats et de l’accueil. Si d’autres saisons sont commandées j’aimerai aller plus loin dans l’acceptation de soi et montrer plus de corps différents. Des corps minces, petits, grands, musclés, amputés, avec des marques sur la peau… Le sujet du body acceptance est infini.

Ma plus grande fierté reste surtout le retour des témoins, elles sont heureuses et plus apaisées aujourd’hui. Jessy porte du blanc plus souvent, Stéphanie fait des looks sur Instagram, Maryna et Farah prennent soin d’elle et prennent du plaisir. Pour mon cœur c’est mission accomplie.

Une des candidates, Stéphanie, a dit lors de l’émission « Il est tellement solaire qu’on est obligée de briller à côté de lui », d’où ça te vient cette joie de vivre et cette lumière ?

Je dirais que c’est sûrement de la résilience. Je sais exactement ce que ces femmes (et j’espère un jour dans l’émission ces hommes) ont vécu. Les traumas, les TCA, le mal être… Je sais ce qu’on a pas ou plus envie d’entendre et ce qui peut vraiment nous aider à avancer gentiment, sans pression, sans culpabilité vers de la bienveillance envers soi. J’aime être heureux, rire et sourire, j’aime que les gens autour de moi se sentent bien et puissent être elleux-mêmes.

Pour terminer, qu’est-ce que tu dirais à nos lectrices et lecteurs qui souffrent de complexes à cause de leur corps ?

Vous êtes magnifiques comme vous êtes ! Votre plus belle histoire d’amour c’est vous !

Aussi ce n’est pas une honte ou grave d’avoir des complexes, c’est humain. Ce qui est important c’est d’identifier d’où ils viennent, pourquoi ils sont si importants etc… Je sais qu’on ne change pas en un claquement de doigt, il faut du temps, de la douceur, un bon entourage. N’ayez pas honte de demander de l’aide, au contraire être capable de le faire c’est preuve d’un très grand courage !

Je vous embrasse, et puis, faites-vous l’amour plutôt que la guerre.

 

Pour retrouver Zak, rendez-vous sur Instagram!

Cela pourrait vous intéresser

Alicia Keys #nomakeup depuis 2016

Camille

L’hypersensibilité, d’un cauchemar à une force !

Marilou

Faire face aux critiques sur la minceur

Justine